699 Views |  Like

LE CAFE SOCIAL // restaurant d’amis et QG des vrais Sètois

Ce soir j’étais une des leurs, ce soir j’étais sétoise

Il y a de ces endroits que tu as envie de garder secret… mais il faut avouer qu’en tant que blogueuse c’est assez compliqué de retenir sa langue et de conserver ces secrets d’alcôves. Alors chuuuttt ! Approche toi, je te donne le spot des sétois.

Il y a comme un air de favellas sur les hauteurs de Sète, entre Mont Saint Clair et le port se trouve le QG des sétois : Le Café Social. Tu les reconnaîtra avec cet accent chantant propre à cette ville de pêcheurs, et au fait que tout le monde se tutoie et se connait. Ce soir, j’étais une des leurs, ce soir j’étais une sétoise.

cafe-social_sete (5)

Si tu n’es pas Sétois, tu n’es pas chez toi!

Dans le quartier haut de Sète, après les Halles et la décanale Saint Louis, au bout de la rue Villeret Joyeuseoucchhh ! oui là je suis essoufflée car il te faudra te garer plus bas, les favellas sétoises ne sont pas accessibles aux touristes et surtout pas à ceux qui souhaitent y stationner. Oui j’ai oublié de te dire, Sète est un grand village, avec cette première impression de « Si tu n’es pas Sétois, tu n’es pas chez toi! »

Si tu n’es pas chez toi, tu es cantonné aux restaurants ou aux snacks sur les quais, nos célèbres « attrapes touristes ». A Sète règne cette atmosphère de tradition, de chauvinisme… Il y a la Corse, il y a la «basquie»… et il y a Sète !

cafe-social_sete (2)

La façade est peinte comme dans un roman de Pagnol, à l’ancienne, à la traditionnelle, « à la menotte » comme on dit chez nous. Du bleu, du blanc, des ancres marines… et l’écusson des jeunes joutes sétoises. Et oui, ce QG perpétue la tradition sétoise : le siège de la jeune lance sètoise depuis 69 ans. Le sport par excellence, après le Ricard, à Sète : les joutes ! *

  • Attention, à noter sur ton agenda : la 271 édition de la fête de La Saint Louis a lieu du jeudi 18 au mardi 23 août 2016. Tous les ans, l’avant-dernier week-end du mois d’août.

Grâce à mes précieux conseils, tu vas passer au travers des «attrapes couillons» et passer du côté des aficionados. Garde bien cette adresse pour toi ! Un haut lieu à protéger du grand public, ça reste entre nous.

cafe-social_sete (1)

Ambiance de quartier à la bonne franquette 

Le tableau est dressé, dressons la table maintenant car les lieux ne sont que les préliminaires aux plaisirs gustatifs qui suivent.

Entre bar de village et restaurant atypique on s’y perd… alors on s’avance intrigué et attiré. Intronisée par mon ami Seb (La cuisine de Ratatouille), je rencontre Olivier. « C’est celui qui a une belle chevelure… » Evidement, j’ai senti l’arnaque… Merci Seb !

Olivier le maitre des lieux, nous reçoit « comme chez lui » avec simplicité, convivialité et respect. « Je vous ai mis là »… car oui, penses à réserver! Le spot est couru de tous les environs et les amoureux de la table d’Olivier sont nombreux.

Sur la terrasse sont installées de longues tables de 10 couverts chacune. Tu t’assois à côté de ceux qui sont déjà arrivés et si ça paraît dérangeant dans d’autres lieux ici ça semble une évidence : authenticité et convivialité ! Il y a des familles, il y a des couples, il y a des groupes d’amis… il y en a pour tout le monde ici. Que tu veuilles en mettre plein les yeux à ta chérie ou que tu veuilles passer une soirée animée entre amis… personne n’est dérangé.

La serveuse, le patron courent et jonglent entre terrasse, bar et cuisine où le chef sort des cassolettes fumantes et humantes de mets aux odeurs locales. Huitres, moules gratinées, anchois, sardines, pimientos, croquetas, poulpe, pan con tomate, couteaux, fish and chips, camembert au four, filet de boeuf, tartare de thon… La carte est alléchante et tout donne envie ! Moment de panique, on ne peut pas tout prendre « On va être obligé de revenir pour goûter à tout! »

cafe-social_sete

La carte, écrite à la main, est posée sur une chaise pour que toute la tablée puisse choisir. Le fait de se retrouver sur la même table, délie les langues et engage les conversations «Et vous, vous prenez quoi?» «Oh, nous on a l’habitude du Social Burger au Manchego et au foie gras» … ah ouais quand même ! Mais les tapas nous aguichent et pour nous ce sera : huitres, poulpe, pimientos et croquetas à la soubressade, une assiette de manchego. Mais je t’avoue qu’on ne s’arrêtaient plus : « on recommandera, hein ?!!! »

« Et on boit quoi? » , nous demande Olivier
« … et bin 1 Ricard de plus! »

Oui, on se sent bien, ça sent la fête de village, la fête votive… ça chante, ça rigole, ça donne des envies de « revivre ». Olivier connait tout le monde et le temps de la soirée nous nous sentons intégrés à cette fête, privilégiés à notre tour.

Les huitres sont de Bouzigues, petites et charnues, avec leur filet de citron, l’iode nous affole les papilles. Les pimientos ont ce goût de Boqueria, accoudé au comptoir barcelonais, l’Espagne se retrouve dans mon assiette. Juste ce qu’il faut de grillé et cette touche de gros sel qui relève : l’assaisonnement parfait. Les poulpes marinnent dans l’huile et prennent ce goût que j’adore… oui c’est gras! Mais ça c’est qui est bon!!

cafe-social_sete (3)

Le produit prend toute sa place dans le plat et c’est ce que j’aime aussi. Impossible de nous leurrer avec des accumulations de sauce ou de mélanges immondes de produits en tout genre en appelant ça : « originalité ». Ici, le produit avant tout, et tant mieux! C’est frais, c’est bon et c’est fait maison !

Ah et les croquettes à la soubressade, on en parle ?!! ça croustille, ça pique… et j’ai eu cette réflexion malheureuse qui a fait rire toute la table : « elles sont grosses, elles sont lourdes et bien pleines! » Je ne t’explique pas plus… #allusionSalace

cafe-social_sete (4)

Au fil de la soirée, le soleil se couche sur la mer face à nous… lieu idyllique pour se bouffer des yeux, pour dévorer des spécialités locales, pour partager et danser jusqu’au bout de la night (t’emballes pas Caro, ça ferme à 01h) !!!

Gros coup de coeur pour ce café qui n’a pas de social que le nom !

Merci Olivier et son équipe, à très très vite !!

❤ J’aime : l’ambiance, le patron et le service sans chichi / les tarifs très raisonnables / les produits ultra-frais sélectionnés par Olivier le matin aux halles et au port / la sélection de vins / le lieu !… encore mieux que ce qu’on avait pu me dire !

☂ J’aime pas : difficile de se garer / penser à réserver / être prêt à devenir sétois le temps d’une soirée…


CAFE SOCIAL
bar ● restaurant

35 rue Villeret Joyeuse – 34200 Sète
04 67 74 54 79
ouvert du lundi au samedi 12h-14h & 18h-01h / dimanche 12h-15h

l  facebook l tripadvisor l
#cafeSocial #cafeSocialSete

 toutes les photos de mes passages au Café Social !