2645 Views |  Like

COTE SUSHI // initiation à la cuisine NIKKEI à Montpellier

Chouchou je dois t’avouer que j’adoreeeeee les sushis, certes, mais j’en ai marre de manger des boules de riz à peine vinaigrée avec un riz qui se détache de sa tranche de poisson flétrie… surtout quand ça manque de pep’s et d’originalité. Aujourd’hui, trop d’offres, tuent la qualité. Mais bordel, les sushis c’est tout un art ne gâcher pas ça ! Tout comme le gras, les sushis c’est la vie ! … Trop tard…

 

A Montpellier, on ne manque pas d’adresses : Sushi Shop, Planet Sushi, Nikki Sushi, Wasabi Sushi, Lady Sushi, Sushi Bar, Sushi Boat, O’sushi, Esprit Sushi, Moutarde et Wasabi, Sushi machin… et j’en passe.  Les recettes sont quasi toutes les mêmes faut pas se leurrer. Je sature!

Je ne suis pas prête à passer une commande de pizzas ou de burgers le vendredi soir devant Koh Lanta, je veux garder mon côté healthy des sushis… j’ai besoin d’autre chose! HELP ME!

Alleluhia… COTE SUSHI livre à la casba !

J’habite à Castelnau-le-Lez, à 10 minutes à vol de scooter du centre ville de Montpellier. Et bien je te le donne dans le mille, la plus part ne livre pas jusqu’à chez moi… tristesse extrême ! Delivero, Foodora… NADA! Ils ne se déplacent pas jusqu’à ma casba… et COTE SUSHI oui !

COTE SUSHI initie Montpellier à la cuisine nippo-péruvienne

Avec Coté Sushi, j’ai retrouvé des mets qui n’étaient pas encore arrivés à Montpellier. « Paris restera Paris ». Cette franchise de restaurants propose une CUISINE NIKKEIune cuisine d’inspiration japonaise et péruvienne.

J’ai découvert la cuisine NIKKEI à Paris, au UMA restaurant à coté du célèbre concept store COLETTE. Elle se définit comme étant la « fusion » entre la gastronomie péruvienne et la cuisine japonaise. Les japonais ont su trouver une harmonie culinaire parfaite en incorporant à leurs plats traditionnels les ingrédients emblématiques de la cuisine péruvienne.

Alors tu vas me dire, pourquoi CE mélange entre ces 2 cuisines ?!

NIKKEI, pourquoi ce nom ?
C’est le nom donné aux émigrants d’origine japonaise et leur descendants. Au Pérou, l’immigration japonaise a commencé à la fin du XIXe siècle, suite à un accord entre les deux pays, en guise de solution à la crise démographique japonaise et au besoin de travailleurs du Pérou. Aujourd’hui, le terme Nikkei est également associé à la gastronomie puisque la cuisine Nikkei fait référence à la cuisine nippo-péruvienne.

Le ceviche est le plat national péruvien dégusté par tous, partout et à n’importe quelle heure de la journée. Les japonais y ajoutent leur touche Nikkei : sauce soja, wasabi et graines de sésame et le tout se marie harmonieusement au citron lima (citron vert) pour donner une explosion de saveur bien équilibrée.

Moi ce que j’aime dans cette cuisine c’est le paradoxe qu’il y a dans la douceur des poissons et l’acidité/le pep’s des autres ingrédients. Les textures jouent avec nos papilles pour nous perdre totalement dans ce tourbillon de couleurs vives. Ce n’est pas une simple marinade de poisson… c’est grillé, c’est cru, ça croque, ça pète, ça explose en bouche… Crak boUmm Huu !

Pour ne pas perdre totalement les clients et les habituer à cette nouvelle gastronomie, COTE SUSHI propose des mets assez « réglementés ». J’entends par là que tu vas trouver des recettes soient japonaises soient péruviennes. Ma cuisine NIKKEI, je l’ai retrouvé dans les ceviches qui sont à tomber.

Je suis un peu déçue de ce nom « COTE SUSHI » qui reste assimilé et réducteur à une énième boite à sushis. Dommage. Ils font tellement plus et les sushis ne sont finalement pas le centre d’intérêt de ce restaurant.

COTE JAPON

Tempura et nuggets de poulet japonais pour ma princesse. Moi je fais la razzia sur les sushis, makis, chirashi, soupe miso, donburi, noodle, sashimi, tataki et yakitori… Enfin bon tout ça tu connais sur le bout des baguettes !

COTE PÉROU

Je fais des boulimies de Ceviches (plat préféré) et si tu n’aimes pas le citron et les oignons il y a les Tiradito… Tu peux également trouver l’aliment emblématique du Pérou :  le Quinoa ! Et oui moi aussi j’ai été surprise, je ne savais pas que cette petite graine était aussi populaire dans les Andes péruviennes depuis des millénaires. Il la cuisine avec tout et dans tout : omelette, soupe… original et plein de bienfaits pour ton petit corps!

Mon chouchou ! Le Ceviche

Le Ceviche  (prononcez « sébitché ») est donc un assortiment de poissons crus et d’oignons, dans une sauce citronnée. Le Tiradito n’a pas d’oignons et de citrons, mais s’accompagne de sauces au pesto, au parmesan, aux olives,… Bon tu te doutes que pour l’un ou l’autre la fraicheur est hyper importante sous risque de finir clouer à une cuvette de toilette… Bon Appétit bien sûr !

Le Ceviche Verano. Daurade, crevette, patates douces, avocat, maïs cancha, oignon rouge, coriandre, jalapenos, sauce ceviche. Les grains de maïs sont torréfiés et croque en bouche. Malgré le fait qu’on me le livre, le poisson cru n’est pas trop mariné ce qui tue généralement le goût du poisson cru.

Mes préférés chez COTE SUSHI

> Ceviche Verano
> Tartare de crevettes Nikkei
> Makis Samba
> Fondant Nikkei
> Quinoa Saumon
> la Nikkei Box

Verdict !

Tu comprendras que je n’en suis pas à mon coup d’essai… je suis devenue une fidèle cliente! Le moment où tu traînes la patte à préparer le repas, tu sais la grosse flemmasse du lundi… ou lorsque tes amis s’invitent (je ne vise personne)… je dis merci Coté Sushi!

Dommage que le nom soit si réducteur et laisse ce goût unique de sushi… c’est tellement plus la cuisine Nikkei ! Nous sommes ici sur une forme acidulée de cette cuisine… mais c’est un « bon » début!

Plusieurs tests pour valider cette franchise. Oui car généralement lorsque je vois « chaine » ou « franchise »... je fuis ! Là je suis séduite en comparaison des autres « franchises » proposées sur Montpellier :

  • facilité de passer commande : téléphone ou sur le site
  • accueil sympathique et efficace
  • originalité des recettes
  • rapport/qualité prix
  • respect des temps de livraison
  • qualité des produits
  • packaging pratique et so cute (j’avais l’impression d’avoir acheter des fringues de haute couture)


Petit rappel, car nous sommes encore trop nombreux à faire des erreurs de baguettes…

Comment manger un sushi ?

Il y a des règles de bienséances autour de l’art du Sushi. Souvent poussées à l’extrême au Japon, comme celles du thé. Voici quelques règles à respecter pour devenir un vrai sushivore. Padawan deviendra grand.

Si l’on vous sert une serviette chaude et humide (oshibori) au début de votre repas, utilisez la pour vous laver des mains. Avant de la renvoyer, pliez la de manière ordonnée, telle qu’elle vous a été offerte .

Ne frottez pas vos baguettes. Si vous ne les utilisez pas, elles doivent être parallèles, placées sur le support ou sur la coupelle de shoyu (sauce soja). Elles devront être replacées là une fois votre repas terminé.

Ne mettez pas de wasabi dans la sauce soja. Le sushi est déjà assaisonné par les itamae (chefs), avec l’ équilibre approprié en fonction du poisson. Si vous l’aimez plus relevé, vous pouvez toujours le dire au chef.

Le nigiri-zushi (sushi) peut se manger avec les mains, alors que le sashimi ne doit être mangé qu’ avec les baguettes. Prenez le nigiri-zushi, plongez le « côté poisson » dans le shoyu (sauce soja), mais pas coté riz (qui absorbera trop de shoyu). Cela évitera aussi de faire tomber le riz dans l’assiette.

Ne prenez pas de nourriture du plat d’une autre personne avec l’extrémité des baguettes que vous mettez dans votre bouche. De toutes façons si l’une de tes baguettes viens se promener dans mon plat, tu risques de finir transpercer avec l’une des miennes…

Mangez les sushi (nigiri) en une bouchée. Le gingembre (gari) est la pour vous préparer et rafraîchir le palais entre les bouchées ou les différents types de sushi.

Ne passez jamais la nourriture à une autre personne en utilisant des baguettes. Passez un plat permettant à une autre personne de se servir.

Ne plantez jamais vos baguettes dans votre riz. (Ceci évoque les bâtons d’encens des cérémonies funéraires).

On ne boit pas le saké avec les sushi (ou le riz en général), mais seulement avec le sashimi ou avant ou après le repas. On estime que ces deux produits étant issus du riz, ils ne se complètent pas et ne devraient pas donc être consommés ensemble. Le thé vert est tout a fait adapté.

Pour ce qui concerne les boissons alcoolisées, ne pas se servir soi même. Il faudra être attentif aux verres de ses convives et les remplir. Si vous voulez être servi, finissez votre verre et tenez le légèrement et poliment vers un convive.

Le sake peut être servi chaud ou froid, selon sa qualité. Généralement, un saké de haute qualité est servi froid. Au Japon, roter est considéré comme impoli, à la différence de quelques autres cultures asiatiques.

Le toast traditionnel japonais est « Kampai! » (« videz votre tasse »). Ne dites pas « chin chin » qui, en japonais évoque certaine partie du corps masculin.


Tu ne ferras point avec tes baguettes…

Sushi bashi Baguettes brochettes Ne pas percer les aliments avec les baguettes
Namida bashi Baguettes larmoyantes Ne pas égoutter la soupe avec les bouts des baguettes
Neburi bashi Baguettes léchées Ne pas lécher les baguettes
Kaki bashi Baguettes rateaux Ne pas porter sa bouche vers le riz et le pousser vers sa bouche
Komi bashi Baguettes poussantes Ne pas pousser les aliments avec les baguettes
Furi bashi Baguettes secousses Ne pas secouer les baguettes pour enlever quelques nourritures ou liquides
Tataki bashi Baguettes tambourinantes Ne pas utiliser les baguettes comme bâtons de tambour pour appeler les serveurs
Utsuri bashi Baguettes égoïstes Laisser aux autres une chance d’atteindre les mets
Mochi bashi Baguettes portées Laisser les baguettes sur la table quand vous recevez vos plats
Koji bashi Baguettes agrippantes Prendre la nourriture par le haut, ne pas creuser pour chercher quelque chose d’autres
Mayoi bashi Baguettes errantes Choisissez avant de bouger les baguettes
Saguri bashi Baguettes chercheuses Ne pas plonger les baguettes pour vérifier le contenu du plat
Kara bashi Baguettes vides Une fois la nourriture touchée, mangez-la
Uke bashi Baguettes receveuses Laissez les baguettes sur la table avant de demander plus de riz
Yose bashi Baguettes tracteuses Ne pas utiliser les baguettes pour tirer les plateaux vers soi



COTE SUSHI
Cuisine Nikkei ●  Livraison de sushis à domicile
 09 72 30 30 09 
(Prix d’un appel local)
> Tous les points de vente ici <

COTE SUSHI Montpellier
17 Place du Nombre d’Or, 34000 Montpellier
04 11 93 22 93
ouvert tous les jours de 11:00–14:30, 18:00–22:30

site  l facebook  l  instagram  l  twitter  l  youtube  l
#cotesushi #cotesushimontpellier
 toutes les photos de mes passages chez COTE SUSHI


-10% avec le CODE PROMO :  PINTADE10
(valable partout en France)

… et participe au CONCOURS pour gagner un bon d’achat de 70€ chez COTE SUSHI sur ma page facebook et mon compte instagram

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer