3602 Views |  Like

YELLOH! VILLAGE Espiguette // « Je déTESTE le camping… mais le 5 étoiles ça passe crème! »

JE DÉ-TES-TE LE CAMPING…

Avec l’émission Bienvenue au Camping, le téléfilm Camping Paradis, les films Les Bronzés ou Camping avec Franck Dubosc… je te laisse imaginer l’idée que je me fais du Camping : BeaufLand et compagnie! Un rassemblement de « beaufitude » : la banane autour de la taille, se trimbaler en débardeur et moule-bite toute la journée avec une bonne marque de bronzage rougeasse… ce n’est bizarrement pas mon kiff… et pourtant…

Dans la vie il faut se mettre des défis! Alors lorsque Yelloh! Village me contacte pour que je teste son camping à l’Espiquette, Les Petits Camarguais, je rigole au nez de la douce Anne…

« Alors je vous arrête tout de suite, savez-vous que je déteste le camping ?! »

… c’est à ce moment que j’ai senti le désespoir dans la voix de mon interlocutrice au bout du fil.

« Oui, j’ai une répulsion féroce pour la « beaufitude ». Pour moi le camping est le paroxysme de ce monde moche. »

Double fracture du tympan, peuchère!
Elle ne s’attendait pas du tout à ça et pensait me faire réellement plaisir. D O M M A G E !

Mais je ne me démonte pas… « Je vous propose de réussir à me faire aimer le camping et de détruire tous les aprioris que je peux avoir sur ce genre d’hébergement »

Mission acceptée! Mais attention la liste risque d’être longue… car j’ai vite pris goût aux hôtels de luxe, aux jacuzzis, SPA, aux petits déj’ gargantuesque, au room-service et autres frasques qui nous font nous sentir des « princesses »… En gros, une vraie c*nasse !


3 filles, 3 jours, 1 camping… mais surtout ne pas oublier le PQ!

Nous voilà parti pour 3 jours et 2 nuits au Camping Les Petits Camarguais à L’Espiguette (Grau du Roi). Les copines sont ravies, moi je m’attends au pire. J’angoisse. J’appréhende. Je suffoque presque. J’ai toujours cette vieille idée de tente Quechua, d’insectes qui rentrent dans mon sac de couchage, perdre toute dignité en allant aux toilettes avec mon rouleau de PQ, de douche froide, de réchaud qui tombe en panne, de fourmis dans mes céréales… Oui j’ai fait beaucoup de camping « étant jeune » en temps qu’enfant et comme animatrice de centre aéré… et mes souvenirs n’en sont pas forcément les plus confortables.


Préjugé 1 : … c’est la promiscuité assurée!

C’est petit, ça pique, ça pu… Faire caca avec tout le monde, me doucher dans le même sanitaire que tout le grand Nord de Lille (blague raciste)… très peu pour moi. Oui je suis vieille, chiante et exigeante. J’aime mon confort et mon intimité.

Dans ce camping, il y a 3 quartiers avec 3 ambiances… ça laisse rêveur, hein ?! Évidement il y a le quartier des « beaufs » (Quartier Village) dans lequel tu peux passer une soirée en immersion ou en mission spéciale avec « Karaoké et Moules Frites à volonté ». De l’autre côté de la route, tu as les quartiers de l’Aquabulle et des Secrets... finalement de ceux qui souhaitent être tranquilles. Parfait pour nous! Les Secrets ont saura s’en accommoder… « tout ce qui se passe au camping, reste au camping! »

2 piscines dans « notre quartier » et même massages, modelages, soins esthétiques, soins du corps et du visage, jacuzzi, manucure, pédicure, … Tu as déjà vu ça dans un camping ??! … ça a bien changé !

Notre bungalow est un vrai appartement de 33m2 avec la clim dans lequel tu peux très facilement « vivre en communauté ». 4 couchages avec une vraie literie, 2 salles de bain, toilettes intégrées, cuisine équipée même d’un lave-vaisselle, grande terrasse… tous les équipements nécessaires pour largement SURVIVRE en « camping ». Nous sommes bien loin de l’image du camping que j’en avais gardé.

Dans ces conditions là no soucis, je veux bien prendre sur moi et dire que je fais du « camping » !


Préjugé 2 : …ça grouille d’enfants

FAUX!

Perso je ne supporte pas les enfants (rires sataniques)… surtout quand je n’ai pas la mienne. Oui j’assume, si je pars sans elle ce n’est pas pour me coltiner les Mickeys des autres.  Les cris, les pleurs, quand ils sautent à 20cm de toi dans la piscine… la gifle n’est pas loin! Retiens toi, Retiens toi ! Ne pas défigurer le petit allemand… c’est puni par la loi.

Cette espèce de petits êtres est présente mais il y a des espaces où on peut totalement les occulter… sans à avoir à les noyer! Adieu les mouflets et bonjour la piscine pour bronzer et bouquiner tranquillement.

Note : oui je sais ce passage est moche… mais il faut se l’avouer! Je sais que tu le penses toi aussi!

Bon évidement, j’ai eu le « maman je viendrai avec toi la prochaine fois! ». Alors j’ai prévu d’y revenir avec mon boucan pour lui faire profiter de cette expérience. On verra ce que ça donne avec ses enfants… même si sur ce séjour nous étions 3 grandes enfants.


Préjugé 3 : … c’est pour les beaufs! Attention aux tribus locales.

VRAI … et FAUX !

Pendant 3 jours, il y a eu un hymne dans notre bungalow : « Alors, on n’attend pas Patrick? »  Il parait qu’On est tous le beauf de quelqu’un! Dans notre quartier VIP, nous sentant en sécurité de toute contagion de mauvais goût, nous avons abusé des aprioris et forcé sur les caricatures… éclats de rire en pagaille et fou-rire à s’en décoller le bronzage autour d’apéros très régulier.

Mais en effet de l’autre côté de la route, dans le quartier Village, une belle tribu de marcels/moule bite et de tongs/chaussettes se trémoussent sur des airs de Macarena et font tourner leurs serviettes sur du Patrick Sébastien. Il en faut pour tous les goûts…

Choisi ton clan!


Préjugé 4 : … tu bois beaucoup !

VRAI ! VRAI !VRAI !!!!

… bon bin ça, tu ne passeras pas à côté ! Même si tu ne bois pas d’alcool, les vapeurs des campeurs aux alentours et celles de tes collègues de sardines vont d’imbiber les narines et de faire passer pour un alcoolique!

Le camping est synonyme d’Apéro! Toute heure est prétexte à boire un coup : « midi moins 10, heure du pastis' » , « 10h et quart, heure du Ricard »... c’est sans fin et sans faim!

Encore 2 semaines après notre passage au camping, mes urines sentaient le rosé et le Ricard mélangés.

Pastis par temps bleu, Pastis délicieux! – film Camping

Le Pastis c’est comme les seins, un c’est pas assez et trois c’est trop! – Fernandel

Nous nous sommes nourris pendant 3 jours d’apéros, de glaces, de saucisson… LE PANARD ! Vivre avec des assiettes en plastique, ne pas faire la vaisselle et tout balancer dans la poubelle… une autre vision de la vie easy!


Préjugé 5 : … y a rien à faire à part l’aquagym avec les mamies et la danse du club

Rester entre 4 murs… très peu pour moi! Je t’avoue que j’ai toujours eu peur d’être prisonnière dans cette forme d’hébergement que se soit camping, Club Med et autres sectes accroc aux glaçons en forme d’étoile de mer et aux danses endiablées…

Finalement le camping nous a permis d’avoir un pied à terre pour découvrir cette partie de la Petite Camargue. Tout est à proximité.

Nous avons pu emprunter des vélos au Camping et d’un coup de pédale, nous sommes allées rencontrer L’Espiguette :

  • L’Oyat Plage : pour le plus beau coucher de soleil et l’apéro le plus convivial au monde
  • La Plage Les Pieds Nus : pour une journée plage entre copines
  • Mas de l’Espiguette : pour une chevauchée « presque » sauvage sur la plage de l’Espiguette

Vélo, cheval, plage, piscine… que demande le peuple ?! Nous ne sommes pas restées sur notre faim et nous n’avons même pas eu le temps de profiter de toutes les activités du camping… Nous nous sommes même promis de revenir tous les ans pour un moment de décompression à seulement quelques kilomètres de chez nous.

 


CONCLUSION

Expérience validée! … en Camping 5 étoiles.

Découvrir la région dans un camping qui offre tous les équipements nécessaire pour vivre « décemment  » en communauté, je dis OUI!

On ne se le répètera jamais assez: « il n’est pas nécessaire de partir loin pour décompresser et se déconnecter de son quotidien. »

Aujourd’hui, j’ai même pour projet de partir en vadrouille en Van sur la côté Basque et dormir où je pourrais… même pas peur! Des intéressés ??!

Plus rien ne m’arrête, appelle moi Indiana Jones ou Lara Croft! … Koh Lanta me voilà!


L’avis de la copine !

Delphine, 28 ans… princesse ultra-maniaque et sans enfant

Je m’attendais à passer une soirée karaoké avec les habitués – «soirée chez Boris », je m’attendais à voir des gens rouge fluo avec « bronzage » chaussettes/Marcel, des gosses plein de morve dans la piscine, une piscine où seuls 30cm restent dispo pour ta serviette pliée en 4, manger au snack des frites/hot dog sur-caloriques datés de la veille – je suis gentille -, à gueuler tous les soirs pour le bruit, à rentrer avec le corps rempli de pustules grâce aux moustiques, à me faire draguer lourdement – « alors, on n’attend pas Patrick ?! », à voir un défilé de GO « Gentils Organisateurs », merci les copines, je dormirai moins conne – dans les mobilhomes voisins…!

Et ben non ! (Presque) Rien de tout cela si ce n’est les soirées un peu ringardes – sans offense – entendues au loin, l’Allemand – gros préjugé qui existe réellement et les voisins trop bruyants pour lesquels j’ai dû me lever à 3h du mat’ – « VOS GUEULES ! ». Le mobilhome était super agréable avec la chambre et la salle de bain taille enfant – y’en avait une à taille humaine aussi. Nous, on y restait pour dormir, se laver et manger mais il ne faut pas oublier les activités multiples autour du lieu en général ! : paillotes, balades à cheval, vélo et la mer tout simplement! En +, souvent les campings sont en partenariat et qui dit partenariat, dit tarifs préférentiels ! Si ton camping possède plusieurs piscines, choisis celle qui te correspond le mieux : nous, c’était celle sans les gosses ! Et enfin, t’es pas obligé de prendre 3 kg à chaque repas en mangeant les Sandwichs Américains ou Pizzas du camping. Tu peux aussi faire tes courses ou manger en dehors.

B R E F ! Des vacances au camping, c’est pas forcément has-been, c’est toi qui les définis et ça peut être sympa, la preuve !


Bienvenue au Camping!

 


YELLOH! VILLAGE

Les Petits Camarguais
2495, route de l’Espiguette
30240 LE GRAU DU ROI

site  l facebook  l  instagram  l  twitter 
#yellohvillage

Toutes mes photos avec #PintadeEspiguette

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer