1061 Views |  Like

La Fashion Week pour les nulles

Aujourd’hui j’ai entendu… « mais c’est quoi la Fashion Week ?« … AAaaaahhhhh !!!

… et ce de la bouche d’une fille. Je me dis que surement d’autres d’entre vous les dindes – pas encore totalement pintades – ne connaissez pas ce rassemblement, cette messe de la mode… vite on va palier à ce moment d’absence de votre part, rien n’est encore perdu !

Alors chuuuuut ! Lisez et n’avouez jamais cette erreur !


Voici une leçon de mode signée Ladies Room… Aller les nulles, on prend des notes !

La Fashion Week, littéralement semaine de la mode, est une semaine durant laquelle se déroule, en principe, bon nombre de défilés de mode. Cette grande fête aura voulu qu’à chaque nouvelle saison, se déroulent également de nombreuses soirées ultra-privées réservées à des ultra-Very Importantes Personnes (ou qui se veulent considérées comme telles), histoire de marquer le coup, à grands renforts dechampagne Ruinart et de macarons Ladurée, de la dernière collection explosive d’Alexander Wang, et celle moins remarquée, mais tout aussi remarquable, de Rodarte.

ça se passe où ?

Pour ne rien gâcher, la Fashion Week tient lieu et place dans plusieurs villes du monde entier. Mais certainement pas simultanément ! A chaque saison, la Fashion Week se transforme donc en Fashion Weeks dans les villes de MilanLondresParis et New-York, capitales de la mode. Il faut également savoir que les Fashion Weeks qui font le plus de bruit (et brassent le plus de beau monde) sont celles où l’on voit défiler les collections Femme, sans grande surprise. Mais il existe également des Fashion Weeks Haute Couture, des Fashion Weeks Homme, et des Fashion Weeks qui se déroulent hors saison, en-dehors des capitales de la mode, et au-delà de toute notion de catégorisation ! En bref, tout un programme.

Qui la fait ?

Bah un peu tout le monde, en réalité. Les acteurs principaux de la mode, à savoir les créateurs, les stylistes, les rédacteurs, les photographes, les journalistes, les mannequins, les artisans-coiffeurs, les artisans-maquilleurs, les artisans-chausseurs, les chapeliers fous… Mais aussi les acteurs tout court, les vedettes du show business, les rappeurs, les clubbers, les chanteurs, les poseurs… Pardon, je m’égare.

Toute une tripotée de personnes se bousculent ça et là lors des Fashion Weeks, avec un but très précis pour chacune d’entre elles : certains travaillent, d’autres se font voir. Certains se font voir en travaillant, d’autres travaillent pour se faire voir. Et puis pêle-mêle, dans ce dédale de quidams, on se demande un peu pourquoi autant de gens pour si peu de concret ! Parce qu’après tout, la Fashion Week, est-ce qu’elle est aussi importante que le dernier sommet du G20 ou que la dernière conférence climatique à Copenhague ?

Quel intérêt ?

Hé bien, ça dépend. Parce que c’est bien beau de diaboliser la Fashion Week, mais n’empêche, certains défilés sont vraiment très beaux, certains créateurs sont extrêmement talentueux, et suivre la Fashion Week de très près c’est comme être accro à une bonne série hollywoodienne. On peut ne pas aimer les acteurs, ne pas aimer le réalisateur, ne pas aimer la façon dont c’est tourné, n’empêche qu’on continue de la regarder.

Ce qu’on en retiendra ?
La Fashion Week, c’est comme une grande exposition universelle avec des œuvres d’art qui parlent : on aimerait bien leur demander, parfois, de se taire, afin de savourer la magie.