927 Views |  Like

La Freebox fait sa « Revolution »… et avec Starck

Free a présenté une nouvelle version de sa Freebox baptistée « Revolution« , lors d’une conférence de presse largement relayée sur Internet, mardi 14 décembre.

Lecteur Blu-Ray, appels vers les mobiles inclus, disque dur multimédia… Free frappe un grand coup avec sa nouvelle box.

Free a-t-il tout compris ? La Freebox V6 va-t-elle devenir une nouvelle référence sur le marché de l’accès à Internet ou Free est-il allé trop loin avec ce nouveau « couteau suisse » ? Cette question mérite réflexion tant la nouvelle version de sa Freebox, baptisée Freebox Révolution, embarque de nouveautés.

Non seulement le design change, la nouvelle box a été dessinée par Philippe Starck, mais les fonctionnalités évoluent aussi. Le Freebox Révolution est toujours composée de deux éléments : le « server » et le « player« . Un pour l’accès à Internet, l’autre pour le multimédia… et plus si affinité.

Parmi les grandes nouveautés, il faut citer : un lecteur Blu-ray, un serveur NAS de 250 Go (accessible en réseau et depuis l’extérieur, des jeux vidéo HD, avec une manette de jeux fournie, une télécommande gyroscopique (qui réagit aux mouvements), l’accès à Internet via la TV, les appels inclus vers tous les mobiles en France métropolitaine, une assistance à domicile (sous 10h ouvrés).

En outre, la nouvelle box est à la fois compatible ADSL et fibre optique. Quiconque peut donc s’équiper dès à présent sans se soucier des changements de ligne à venir à mesure du déploiement de la fibre dans les grandes villes.

Hausse des prix en dégroupage total
Ces nouvelles fonctionnalités seront proposées au même tarif mensuel : 29,90 euros. Mais l’option dégroupage total change pour passer à 5,99 euros par mois, ce qui correspond à une hausse de l’abonnement d’environ 20 % (pour ceux en Freebox V6 uniquement).

La Freebox Révolution sera livrée à partir de début janvier mais les personnes déjà abonnées peuvent dès aujourd’hui pré-commander via l’interface de gestion ou par téléphone auprès du service client. Le coût du changement varie en fonction de l’ancienneté de l’abonnement.


Sources : Metro, Free.fr, Nouvel Obs