807 Views |  Like

Les élastoc’ en plastoc’ de Julia

Bon alors je dois avouer je suis passée pour une grosse dinde { … loose… } par le biais d’une petite fille de 4 ans ! Merci ma p’tite Juju !

Vous voyez le corbeau qui passe au dessus de votre tête quand vous vous sentez trop bête… et bien là, il a fait Crrooaa croooaa !!

Alors si votre petite nièce vous parle des « élastoc en plastoc », ne faites pas comme moi en disant : « quoi, c’est quoi ce truc ? »

… mais C’est quoi ces bidules ?
Avez-vous remarqué ces derniers temps, que les enfants portent des espaces de petits bracelets multicolores en silicone autour du poignet ? Non ? Pourtant, c’est la tendance du moment dans les cours d’école, et peut-être bientôt sur nous ! Les Funny bands, Googly bands, Silly bands, plein de marques existent, ont envahi les écoles primaires. Le concept : des petits bracelets qui ont une forme particulière, que ce soit celle d’un dinosaure, une couronne, une étoile ou une guitare. Une fois mis autour du poignet, évidemment, il n’y a plus de forme, juste une bande colorée en silicone.

Le jeu est de se les échanger. Dans un sachet, environ 2 euros, on retrouve une petite dizaines de bracelets. Avec les copains à l’école, les enfants font des troques, comme nous avec les billes. Je n’arrête pas de voir des enfants, garçons et fille, avec tous ces Funny bands sur tout l’avant-bras. Ma collègue en avait même un que son fils lui avait donné. Evidemment, j’ai réussi à m’en dégoter deux, histoire de me sentir aussi tendance que ma nièce de 7 ans. Pari relevé ! J’adore !

…. et y en a pour les grands ?
Pour les pintades coquines, il existe la collection kamasutra… des indices à laisser à Jules lorsqu’il rentre du boulo le soir… un chemin de bracelets jusqu’à la chambre pour lui donner des idées… Caliente !!

Le phénomène
… est né il y a deux ans aux Etats-Unis. Il s’en écoule encore aujourd’hui près de 1,5 million de paquets par semaine outre-Atlantique, pour un total de 30 à 40 millions de sachets vendus. Le tout sans avoir dépensé le moindre centime en publicité. Les enfants, les ados s’en sont chargés !  Alors bien sûr ces petits bouts d’élastoc font tout de suite le buzz. J’ai piqué les commentaires d’un quotidien suisse en ligne le Matin.ch pour vous donner une idée de ce qui se dit !

Un des nombreux où vous pouvez vous en fournir >> http://www.funnybands.eu/