1631 Views |  Like

Tendance : Amis pour les galipettes… SexFriend… Fuck Buddy… Copain de baise…

Autour d’un café, arrive encore à mes oreilles « chastes » cette conversation de « copains de baise » :

Sonia : »… Oh mais non, on s’est mis d’accord, c’est juste pour le sexe »… (j’aurais dû m’en douter avec ce genre de prénom… cochonne !)
Moi : « Ouais un PQR (plan cul régulier) ? » (- moi être très basique, parfois – )
Sonia : « Non non un SexFriend (with the accent please) ! On est bien d’accord sur le fait que l’on couche ensemble même si on s’entend super bien et que l’on partage beaucoup de choses »
Moi : (Alors là, je me dis WWaaoouu ! Ma fille, toi t’es super forte !) « Mais si tu t’entends bien avec lui, si tu aimes coucher avec lui… pourquoi vous n’essayez pas d’avoir une relation tous les 2 ? »
Sonia : « Oh non c’est trop compliqué ! Je n’ai pas trouvé l’homme que je souhaite alors en attendant je « fuck » avec Jules » (claaaaasse)

… Moment de flottement…
Ma pauvre fille c’est pas comme ça, que tu vas trouver le prince charmant… tu vas flétrir !

Les relations homme-femme deviennent vraiment trop compliquées… on devient très indépendant, on ne partage plus que le sexe… ET LE RESTE ??? Moi je veux le reste aussi !!!
Et puis comment ne pas s’attacher à une personne avec qui tout se passe bien ? C’est votre ami, votre amant… Pourquoi ne pas passer le cap ?  Peur de l’engagement ? Eviter d’être déçue ?
En plus le cinéma m’envoie des signaux en mettant à l’affiche plusieurs films sur le sujet (« Love & autres drogues » / « SexFriends »). Est-ce que je dois y voir un signe ? Est-ce que je devrais m’y mettre aussi ? Bon je suis une aventurière alors je me lance sur ce terrain boueux… « juste pour voir »… vraiment juste par curiosité…

LES INGREDIENTS
Trouver un ami de longue date, ou un ex avec qui la rupture a été bien digérée, afin de se connaître et de pouvoir clairement passer un contrat en se disant «OK, on se voit pour coucher ensemble et c’est tout !».
A ne pas faire : Pas de fille ou de garçon rencontré un soir dans un bar. Ce style de rencontre mène plus à ce qu’on appelle un one-shot.

MODE D’EMPLOI
On s’instaure des règles car ça rassure (… c‘est le jeux ma pov’Lucette) :
– Ne jamais s’offrir de cadeaux.
– Ne pas dîner en tête à tête.
– Accepter la concurrence.
– Oublier le mot « chéri(e) ».
– Toujours partir avant le petit-déjeuner.
– Et surtout, ne jamais tomber amoureux !

A vous de faire vos propres règles afin que ça fonctionne, ça c’est la base.

CONTRE INDICATIONS

ATTACHEMENT : Mais est-ce vraiment suffisant pour justement se prémunir de tomber amoureux ?
Pour ma part, les sentiments ne se créent pas autour de cadeaux, de dîners ou du simple fait de s’appeler par des noms doux. C’est plus le fait de se voir et d’avoir des relations sexuelles qui crée un attachement très fort à moyen terme et donc des sentiments. Plus on fait l’amour ensemble, plus on s’attache…

FRUSTRATION: Un amour naissant qui n’est pas partagé : frustration assurée qui risque d’être encore plus intense…
C’est un risque d’autant que l’on a toujours envie de ce qui est interdit. Mais le risque encore plus grand que la frustration est la souffrance. La seule solution est d’éviter de se voir, de disparaître et de mettre un terme à la relation.

SE TROMPER SOI-MEME
Avoir un « fucking friend » comme on dit, ça permet d’avoir tous les avantages d’une relation sans les inconvénients ?
Tout le contraire ! Ce sont plutôt les mauvais côtés du sexe sans les bons côtés ! Sur la durée, on évite la relation, la rencontre de l’autre et le côté humain, qui sont des moments agréables. Car il n’y a pas que le sexe.

LOUPER LA PERLE
Le fait d’avoir un « sex friend » peut également empêcher de nouvelles rencontres plus authentiques, une vraie relation.
Le « sex friend », c’est un fantasme : celui de la pulsion sexuelle à l’état pur sans sentiments, sans engagements. Dans la réalité, c’est impossible à tenir.

RESULTAT
On ouvre les yeux maintenant !
En fait si on se résume pour que cela fonctionne, il faudrait que les rapports soient occasionnels, une fois tous les trois mois peut-être. Et que cela ne dure pas trop longtemps pour éviter l’attachement.
Mais bon dans ce cas, si l’on veut une vie sexuelle régulière, un ami sexuel ne suffirait pas, il en faudrait trois ou quatre, peut-être même dix !

Avoir un SexFriend est une relation beaucoup plus complexe que d’avoir un doudoou rien qu’a soi. J’ai beau être une fille addict aux tendances, celle-ci je n’arriverais pas à la suivre… peut être encore trop HUMAINE !