887 Views |  Like

La pintade dans la presse : Midi Libre

A l’occasion de la Fête des Mères, j’ai eu la chance de faire l’objet d’un petit article dans le Midi Libre du 21 mai 2011.

Petit clin d’oeil pour ma maman, ma fille… et pour toutes les femmes hyperactives qui ont la bougeotte comme moi!

Merci à Julie et Catherine pour cet article.

Mamans et blogueuses

Deux Montpelliéraines ont choisi de combiner à la fois leur rôle de parent, de femme et une activité sur la toile. Un sacré emploi du temps.

Mener de front son rôle de mère, reprendre une activité professionnelle, profiter des sorties, s’occuper de ses bambins et d’un blog, relève d’une vraie organisation.

C’est pourtant le pari que se sont lancé Sandrine et Caroline âgées de 38 et 31 ans. Initiatrices de maman@home et d’une-pintade-@montpellier, elles racontent leurs tranches de vie qu’elles partagent sur la toile depuis plusieurs mois. Toutes deux issues du monde de la communication et mamans, elles ont profité d’un moment charnière de leur vie pour se lancer dans l’aventure en ligne. « En choisissant de m’occuper de mon second enfant à la maison, j’ai décidé de commencer grâce à l’appui de mon mari », explique Sandrine. Caroline a privilégié une reconversion professionnelle et un nouveau démarrage pour parler de son côté « pintade » et partager ses envies. « Parler de ma ville, des lieux insolites, de restos sympas ressemblait plus à ce que je cherchais », affirme-t-elle. Cette façon d’évoquer sur la toile leurs expériences, leurs ressentis sur leur quotidien de maman et de femmes s’est naturellement imposée. Si l’une parle des interrogations autour des enfants et des mamans qui créent leur entreprise, l’autre partage ce qu’elle aime et pousse ses coups de gueule. « Quand on est maman, il y a toujours des tas de questions qui reviennent mais pas seulement, des questions en tant que femme », souligne Sandrine. Une idée que rejoint Caroline qui a choisit d’évoquer la femme indépendante d’aujourd’hui.

En exutoire, le blog leur permet « de parler de tout en liberté et de créer des liens » insiste Sandrine. Bien au-delà de la toile, ce sont des relations enrichissantes et des amitiés qui se sont formées. Même si alimenter son blog reste très prenant pour Sandrine, elle assure y avoir trouver un bon équilibre et ne s’empêche pas de rencontrer celles avec qui elle échange. Caroline n’accorde plus autant de temps qu’avant à son blog, mais insiste sur le fait qu’elle y trouve un vrai échange.

Midi Libre Shopping, 21 mai 2011