3535 Views |  1

BAN THAI // restaurant Thaïlandais à Montpellier

En Thaïlande, on ne mange pas par terre…?!

Le Ban Thaï, j’y suis venue il y a bien 3 ans, à ses débuts, avant mes premiers voyages en Thaïlande et je l’avoue, je n’y connaissais pas grand-chose. Aujourd’hui, j’y retourne avec mes connaissances de cette culture que j’ai acquis ces 2 dernières années.

 Dans le quartier des Beaux-Arts, on m’annonce une cuisine familiale avec de nombreuses épices, herbes aromatiques et produits frais… jusque-là tout me semble cohérent car ce sont les ingrédients de la vraie cuisine thaïe… celle que j’ai goutée dans les rues de Bangkok.
Après l’autre restaurant thaïlandais Les petits Siamois, à quelques pattes de là, j’espère être également surprise… et pas me retrouver dans un mauvais copier/coller d’établissement.

ban-thai-restaurant (2) [1600x1200] ban-thai-terrasse [1600x1200]

Décollage pour la Thaïlande… en voiture, en effet c’est moins rapide

Bon, si vous venez en voiture, ne cherchez pas, il n’y a plus de places à partir de 19h !
Privilégiez le tram, ou de vous garer au parking de la Comédie.

Nous arrivons dans la rue Bernard Délicieux c’est celle qui abrite aussi le Sushi Bar, juste en face du Ban Thaï. Nous sommes accueillis par le patron qui est charmant, discret et souriant… le voyage commence.
Il nous indique une petite salle dans le fond du restaurant. Cela fait apparemment quelques mois que l’établissement a privilégié d’une remise en forme et bénéficie d’une petite salle supplémentaire, celle du mode « table basse et repas assis par terre ».

ban-thai [1600x1200]ban-thai-salle2 [1600x1200]ban-thai-table-basse [1600x1200]ban-thai-couvert [1600x1200]ban-thai-salle [1600x1200]ban-thai-restaurant [1600x1200]ban-thai-tatami [1600x1200]

Petons à l’air, on dîne par terre

«Vous avez les casiers pour les chaussures en haut de l’escalier.»
«Vous voulez que je quitte mes chaussures ?? Chaussures que j’ai gardé toute la journée ? Vous êtes sûr ?»

Le tout avec mon air le plus suppliant de chat potté. Mais oui ! Tous les invités doivent quitter leurs souliers avant de s’installer sur les tatamis. Au début, on se sent un peu mal à l’aise doutant de la netteté de ses pieds, ensuite une certaine décontraction arrive et jambes glissées sous la table basse on se sent comme à la maison mais avec une ambiance plus exotique. Choisissez bien vos chaussettes !
Au bout de quelques minutes, les premières fourmis sillonnent mes pieds puis mes jambes…

« Je vais pas tenir tout le repas comme ça ! » – avec un air plein de détresse.

Alors je bouge dans un sens, puis dans l’autre… on rajoute des coussins sous les fesses car ça pique aussi…

« Mais c’est le folklore ! »

Le folklore ? Je n’ai jamais mangé dans cette position en Thaïlande et pourtant je n’ai pas fait les pièges à touristes.
Bon, c’est inconfortable, mais le concept me plaît… c’est amusant de pouvoir diner ainsi.
Après toute cette installation, M. Ban Thaï, amusé de nos mouvements d’asticots vient prendre notre commande.

Des entrées

ban-thai-salade-thaie [1600x1200]ban-thai-salade-thai [1600x1200]Pour moi : YAM (8,50€)
Une salade thaïe avec des poivrons de la coriandre, de la salade verte, des crevettes dodues et cuites juste assez pour qu’elles restent bien tendres et… beaucoup trop d’oignons.
Je suis un peu déçue. De thaïlandaise, cette salade n’avait que son assaisonnement sucré, piquant et acidulé. Dommage qu’il n’y ait pas eu des cacahuètes concassées, de grosse julienne mixant légumes et fruits, des herbes fraîches comme les salades servies dans le pays du sourire. Sans grand intérêt, on sent que ce plat est très (trop) occidentalisé. Dommage.

 **********

ban-thai-restaurant-montpellier [1600x1200]Pour chéri : PLA NEUA (10€)
Une salade thaïe de bœuf saignant parfumé à la citronnelle. Dans cette assiette, il y a du gingembre, citronnelle, coriandre, ciboulette, oignon, poivrons, concombre… beaucoup d’explosion en bouche avec un bœuf tendre. C’est très bon. La feuille de salade et les 3 carottes râpées sont en trop dans ces assiettes.

Le tout est servi généreusement dans des assiettes rectangulaires blanches, simple, propre, efficace.
Nous avons la chance d’être arrivé tôt car je vois les autres convives se tortiller, en plus de la douleur, de faim. C’est un peu long pour le service… mais quand je descends les escaliers (chaussées) je comprends pourquoi, la salle est pleine et bruyante. Les tables sont très proches les unes des autres. Nous sommes privilégiés dans notre cocon.

 **********

Des plats

Non, je ne succomberai pas à la facilité avec un PAD THAÏ, je veux tester autre chose.

ban-thai-PAD-PRIK [1600x1200]ban-thai-plat [1600x1200]

  Pour moi : PAD PRIK KENG DENG aux filets de poisson (14,50€)
Attention c’est épicé m’a prévenu M. Ban Thaï… oui j’aime quand ça pique !
Sauté au curry rouge, aubergines thaïes, gingembre thaï, basilic thaï et poivre vert frais.
Voici le retour de la Thaïlande dans ma bouche !!! Je crois que ce sont les aubergines thaïes et le basilic qui affolent à chaque coup mes papilles.
Cette présentation dôme de riz ? C’est kitch mais c’est totalement made in Thaïland ! J’aurais préféré avoir le choix avec du riz gluant servi dans un joli petit panier de jonc.

 **********

ban-thai-lab [1600x1200] Pour chéri : LAB au bœuf (14€)
Surprise…. Chéri se retrouve avec le même plat que son entrée, mais avec une découpe du bœuf différente. C’est dommage, lors de notre sélection le patron aurait pu nous le dire et nous conseiller autre chose.
Bon mais déçus.

 **********

Il m’aura quand même manqué 2 choses lors de ce repas… en plus du confort :

le saucier : La table d’un repas asiatique est un défilé perpétuel de petites sauces en tout genre. Les plats sont à peine arrivés à table que les convives s’empressent déjà de rectifier leurs mets. En Thaïlande, tout restaurant ou cantine qui se respecte se doit de mettre à la disposition de ses clients le fameux saucier ! Il me semble en avoir aperçu lors de ma sortie du restaurant, mais dommage que ça ne soit pas sur chaque table. C’est comme le sel et le poivre chez nous.

saucier_table_oryza-asia

la grosse cuillère : En Thaïlande on ne mange pas avec les baguettes (ou que les nouilles) et on ne mange pas non plus avec des couteaux. On a une grosse cuillère dans laquelle la fourchette pousse la nourriture généralement qui est déjà coupée en fin morceaux ou assez souple pour être découpée avec le côté de la cuillère.
Je regrette également le manque de décoration typique ou au moins de la vaisselle émaillée ou même dépareillée et plus colorées. Dans cette salle j’aurais rajouté des paravents pour faire des petits box plus intimes, j’aurais rajouté des bougies… enfin bon, je ne suis pas là pour refaire la déco. Le plus important est ce qu’il y a dans l’assiette.

VERDICT

Le Ban Thaï a dû être victime de son succès…
Malheureusement, j’ai été déçue. Le rapport qualité prix est bon mais je n’ai pas voyagé.
La prochaine fois, je me contenterai d’y commander à emporter.

Après avoir eu la chance de tester 2 restaurants thaïlandais, je conseillerais les Petits Siamois même si les assiettes sont moins remplies et la note plus épicée.

❤ Les plus

– Accueil charmant
– Salle mode « assis par terre sur table basse » très calme et intimiste
– Portions généreuses
– Prix raisonnables
– Possibilité de manger des insectes

✖ Les moins

– Difficile de se garer proche de la rue du restaurant
– Si vous choisissez le mode « assis par terre » pendant plus d’une heure : très inconfortable… on n’a même pas pu rester jusqu’au dessert
– Manque de décoration, de vaisselle typique
– Beaucoup trop de tables dans la salle du bas : effet de cantine
– Manque une grosse cuillère pour manger
– Manque les sauciers habituels que l’on retrouve sur toutes les tables de Thaïlande
– Bien cuisinés mais pas d’extase. Il manque encore des saveurs exotiques, des parfums
– La terrasse est petite et se trouve très proche de la route

 ban-thai-2 ban-thai-1

BAN THAI

ouvert du mardi au samedi
7 Rue Bernard Delicieux
Quartier des Beaux-Arts
34000 Montpellier
04.67.61.94.59

Site internet : http://www.banthai-montpellier.fr/accueil.html
contact@banthai-montpellier.fr

> la photo du saucier provient du blog : http://oryza.asia <