1 jour, 1 recette… mes recettes préférées

Pendant ce confinement, comme les restaurants sont fermés, on ne va pas s’arrêter de parler FOOD, mais on va parler BOUFFE à la maison. C’est donc le moment de cuisiner en famille ou en solo… chacun ses habitudes. Moi j’ai baigné dans la cuisine de mes grands-mères et celle de ma mère, autant te dire que pour moi la cuisine c’est bien plus que de la tambouille. C’est le passage du flambeau de certaines recettes, c’est l’apprentissage des goûts… mais c’est aussi ici que la plus part des conversations avaient lieu sur tous les sujets. Un lieu haut en couleurs, en odeurs et en paroles. J’y ai créé mes plus beaux souvenirs. Les odeurs sont mes exhausteurs de souvenirs. La nourriture a ce pouvoir puissant de réminiscence . C’est eux qui me remettent encore et toujours en mémoire les personnes que j’aime le plus au monde.

Aussi j’ai décidé de te partager Mes recettes préférées. Régressives, nostalgiques ou emblématiques ce sont toutes des recettes que je chérie. L’occasion pendant ce confinement de partager avec toi mes petites madeleines de Proust et mes plaisirs cachés… qui datent de mon enfance ou parfois de moins loin.

Ce sont toutes des recettes très simples et que tout le monde peut refaire avec des ingrédients de base.
Même les petits pourront facilement mettre la main à la pâte… ou même les plus nuls en cuisine pourront s’approprier très aisément 😉

{ Note : Tu remarqueras que je n’ai pas fait toutes les recettes asiatiques que j’aime tant car je ne peux pas aller jusqu’aux commerces asiatiques pour récupérer des produits spécifiques que l’ont ne trouve que chez eux… mais promis dès le confinement terminé je remédie à ça ! }

JOUR 04 : > Les Petits Farcis de mamie <
JOUR 05 : > Les Bricks aux restes de maman <
JOUR 06 : > Rougail Saucisse 974 des copines <
JOUR 07 : >  La Piperade de tata du Boucau <
JOUR 08 : > Les Oreillettes de papi Jack <
JOUR 09 : > La Blanquette de Veau, mon plat doudou <
JOUR 10 : > Risotto, mio amore <
JOUR 11 : > SalmOrejO, un souvenir Olé Olé d’Andalousie <
JOUR 12 : > Croquants aux amandes <
JOUR 13 : > Croquetas de jamón comme à Barcelone <
JOUR 14 : > Gratin de blettes au parmesan et à la noix de muscade, pas bête! <
JOUR 15 : > Houmous, indice glycémique bas, sauveur de mes apéros <
JOUR 16 : > « Arrête de faire de la Chakchouka ! » <
JOUR 17 : > Dahl de lentilles corail, épinard et curry coco <
JOUR 18 : > Tout le monde aime les Cheese Naans ! <
JOUR 19 : > Départ pour la Thaïlande avec un Green Curry < 
JOUR 20 : > Le Tigre qui pleure de Fabrice Mignot <
JOUR 21 : > Bataille de Zézettes à Sète <
JOUR 22 : > Pas de crème dans la carbo, stupido! <
JOUR 23 : > La véritable macaronade sétoise <
JOUR 24 : > Chili sin carne, en 5 minutes et à moins de 1€ <
JOUR 25 : > Sushi cake et sushis  express au bac à glaçons <
JOUR 26 : > Falafels ForEver ! <

….. à suivre …


Bricks après cuisson

Les bricks aux restes de maman, la petite histoire…

Oui, chacun de mes souvenirs gastronomiques sont associés à une personne, car il ne faut pas l’oublier: la cuisine c’est un moment de partage, à table ou aux fourneaux. Ici encore un souvenir d’enfance. C’est ici, un peu mon aliment doudou celui qui te réconforte, celui qui te fait oublier les galères de la journée… ou que  demain c’est lundi. Ma maman nous faisait cette recette souvent le dimanche soir, une fois le bain pris, les cheveux bien peignés, les ongles coupés et les devoirs faits.

Maman ratissait le frigo pour « finir les restes », car chez nous pas question de jeter quoique se soit. 1 boite de thon, un fond de purée, un reste de fondu de poireaux, du fromage frais, des œufs… Cette magicienne changeait nos dimanches soirs en fête, c’était bien plus facile à aborder la reprise de l’école le lendemain. Quelques soit les ingrédients utilisés, c’était un régal. Accompagné d’une bonne soupe ou d’une salade, c’était presque un repas de fête pour nous. C’est comme cela qu’on l’appelait « les bricks aux restes ». Elles portaient bien leurs noms car étaient bien compactes et nourrissantes, tu dormais comme une masse après. Merci maman pour ces moments joyeux que tu nous as transmis et qui me restent encore aujourd’hui.


La recette

Pour cette recette, j’utilise les restes de mon frigo et de mon placard. C’est le concept même de cette recette. Tu peux donc utiliser ce que tu as chez toi, ce que tu aimes, ajouter des épices, même les faire sous forme sucrées… ici tout est permis, du moment que cela fasse une farce compacte pour garnir les bricks. Créativité activée ! … ça peut aussi faire un super apéro en famille… D’ailleurs si tu en fais trop, avant de les frire, tu les emballes dans un sac de congélation et hop au congélo pour les futurs apéros entre potes !

6 personnes
Facile et bon marché
30 min de prépa / 10 min de cuisson

Les ingrédients

– 10 feuilles de bricks (pour 40 petites bricks)
1 d’œuf pour colmater les feuilles
– huile d’olives pour la cuisson

Pour la farce 1 « purée-thon-olives »  :
– 1 reste de purée
– 1 petite boite de thon au naturel
– une vingtaine d’olives vertes dénoyautées
– fromage rapé
– poivre
– huile olive

Pour la farce 2 « thon »  :
– 1 oignons
– 3 œufs durs
– 1 bouquet de coriandre
– 1 jus de citron
– 1 petite boite de thon au naturel
– poivre
– huile olive

Pour la farce 3 « fromage frais »  :
– portions de fromage frais (style : kiri, boursin…)
– ciboulette
– basilic
– poivre
– huile olive

Les étapes de la recette

  1. Prends un bol par farce
  2. Farce 1 : coupe les olives en rondelles et mélange tous les ingrédients.
  3. Farce 2 : coupe les oignons en tout petit, écrase les œufs, cisèle la coriandre et mélange tous les ingrédients.
  4. Farce 3 : écrase les fromages à l’aide d’une fourchette, cisèle basilic et ciboulette, mélange tous les ingrédients.
  5. Coupe les feuilles de bricks en 4. couper la feuille de brick en 4 morceaux. Tu auras des morceaux rectangulaires et d’autres avec des arrondis. Ce n’est pas un problème tu procéderas de la même manière.
  6. Place une cuillère à café de farce à l’une des extrémités.
  7. Prendre le coin en bas à droite et le replier vers la gauche pour former un triangle. Prendre ce triangle et le rabattre vers la droite le long de la pliure.
  8. Rabattre encore le triangle vers la droite le long de la pliure. Continuer ainsi jusqu’au bout. Rabattre le bord dans le pli du triangle. Si le bord est trop petit vous pouvez le couper au couteau. Pas d’inquiétude si vous avez un bord non collé.
  9. Tu peux badigeonner les morceaux récalcitrant d’un jaune d’œuf pour les coller.
  10. Prendre une poêle profonde, ajouter un fond d’huile.
  11. Lancer la cuisson des bricks, les frire dans une huile chaude. 2 à 3 minutes de chaque côté.
  12. Déposer les bricks sur du papier absorbant quelques instants.
  13. A déguster aussitôt… Attention c’est chaud!

Note : tu peux aussi les faire cuire au four 10 min sur une feuille de papier sulfurisé.

Bon’ap !

… et toi tu as une recette d’enfance marquante ?

Author

Blogueuse de Montpellier, Je teste pour toi ! HAPPY BLOG ♥ avec des vrais morceaux d'humain dedans

Write A Comment

Oh oui ! Epingle moi !