1 jour, 1 recette…
mes recettes préférées

Et nous voilà reparti dans le couscoussier ! Pour une bonne série, il faut qu’il y est toujours plusieurs saisons te dira Netflix… Confinement Coronavirus Saison 02, CLAP, c’est parti… tadammmmmm ! Je sais, je fais très mal le doublage du gingle Netflix. Voici donc cette seconde saison que nous n’attendions pas du tout avec impatience mais que l’on sentait bien inévitable.

Alors suite à une demande de votre part : On continue les recettes ! On remet ça pour ce nouveau confi-fi ! Mais là, bonne nouvelle, il n’y a pas l’été derrière, donc pas de #bikiniBody ! En avant les recettes traditionnelles françaises ou venues d’ailleurs mais toujours faciles à faire pour les reproduire aisément chez toi. « N’entends-tu pas les clochettes tintinnabuler ? » Oui bientôt Noël, alors va ressortir les saveurs chaudes d’automne, la cannelle et tous les plaisirs de cette période qui « devrait être festive »… #penséePositive !

JOUR 16, saison 2 : > Fish and chips <
JOUR 15, saison 2 : > Camembert party ! <
JOUR 14, saison 2 : > Courge rôtie à l’ail, romarin et huile d’olive <
JOUR 13, saison 2 : > Pain hérisson tartiflette <
JOUR 12, saison 2 : > Tarte blettes, mozzarella et pignon <
JOUR 11, saison 2 : > Le farçou aveyronnais <
JOUR 10, saison 2 : > Gratin dauphinois <
JOUR 09, saison 2 : > Velouté de butternut, curry & coco <
JOUR 08, saison 2: > Velouté de butternut, cumin & muscade <
JOUR 07, saison 2 : > Les mozzarella sticks de Lily <
JOUR 06, saison 2 : > Lasagne à la bolognaise di mamma ! <
JOUR 05, saison 2 : > Pot au feu fumant du dimanche soir <


Voici un bon plat d’hiver que tout le monde a connu, on aime ou on déteste… mais on ne passe pas à coté de ce plat traditionnel français : le Pot au feu. Le pot-au-feu est une recette de cuisine traditionnelle emblématique historique de la cuisine française à base de viande de bœuf cuisant longuement à feu très doux dans un bouillon de légumes (chou, poireau, carotte, oignon, céleri, et bouquet garni).

J’ai des réminiscences de ces moments avec les odeurs du Pot au Feu, elles me transportent 30 ans en arrière lorsque 2 enfants, douchés, peignés, en pyjamas et chaussons, dévalaient les escaliers lors du célèbre « A table ! » de 19h30. Je t’avoue qu’au début avec mon petit frère Guillaume, on appréhendait les dimanches soirs car des légumes cuits à l’eau et de la viande filandreuse étaient bien loin de nos envies food d’enfants de 10 et 5 ans. on va pas se le cacher ce plat n’a rien de sexy. Il fait plus penser à un « plat du pauvre » qu’un plat de réjouissance et de fête. Et pourtant… Ma mère avait sa technique pour nous le faire aimer, elle y ajoutait des pommes de terre et nous faisait une aïoli safranée. Petit à petit elle réduisait les quantités de patates en les remplaçant par les carottes… et on a fini par aimer le Pot au Feu du dimanche soir. Papa y ajouté de la moutarde et je pense que c’est avec ce plat que j’ai eu mes premières montées de chaleur avec les yeux qui piquent puis qui pleurent sous l’effet de la moutarde : moutarde traditionnelle de Dijon ou moutarde à l’ancienne avec ses petits grains qui pètent en bouche.

Et toi, tu as des souvenirs avec un plat de Pot au Feu?


La recette

6 personnes
Facile et Coût €€
30 min de préparation / 3h de cuisson
A accompagner avec un vin rouge des Coteaux du Languedoc

➼ Les ingrédients

  • 1kg de viande de bœuf à pot-au-feu (paleron, plat de côtes, gîte). L’important est d’avoir un mix entre viande grasse et viande maigre.
  • 1 os moelle / pers.
  • 6 carottes
  • 2 poireaux
  • 2 navets
  • 2 branches de céleri
  • 1 oignon
  • 4 clous de girofle
  • 2 gousses d’ail
  • 1 bouquet garni (thym, laurier)
  • sel et poivre

Option recette de maman :

  • 6 pommes de terre
  • pour l’aïoli : 2 jaunes d’œufs, 4 gousses d’ail, huile d’olive, sel, poivre

Les étapes de la recette

  1. Lavez, épluchez tous les légumes, et coupez-les en morceaux assez grossiers.
  2. Piquer l’oignon entier avec les clous de girofle.
  3. Saupoudrez avec du gros sel les extrémités de chaque os à moelle, afin qu’elle garde la moelle.
  4. Dans un « pot » ou grosse cocotte, ajoutez tous les légumes (sauf les patates), le bouquet garni, l’ail, sel, poivre puis la viande.
  5. Recouvrez le tout d’eau froide.
  6. Couvrez, portez à ébullition, puis baissez le feu et laissez mijoter 3 heures à petits frémissements, en écumant régulièrement.
  7. option pommes de terre : Faites cuire vos pommes de terre dans une autre casserole. Pour savoir si vos patates sont cuites, piquez avec la lame d’un couteau en fin de cuisson et si elle glisse sur la lame c’est qu’elles sont cuites.
  8. A la fin de la cuisson, retirez la viande, les os et les légumes du bouillon à l’aide d’un écumoire, tranchez la viande, puis disposez-le tout dans un plat et réservez-le au chaud.
  9. Présentez le bouillon dans une soupière puis servez-le dans des assiettes creuses, avec des tranches de pain grillé frottées à l’ail au fond de l’assiette. Dégustez la moelle sur du pain, avec du sel et du poivre puis régalez-vous d’un assortiment des viandes garni de légumes, le tout accompagné de mayonnaise, d’aïoli et de moutarde.

    Note : conservez le bouillon, rajoutez-y des cheveux d’anges ou des lettres alphabets pour vos enfants, c’est délicieux et très bon pour la santé !

Préparation de l’aïoli

  1. Pelez et dégermez 4 gousses d’ail.
  2. Écrasez l’ail avec un peu de sel jusqu’à obtenir une texture bien lisse.
  3. Ajoutez les jaunes d’œufs, du sel et du poivre.
  4. Mélangez bien la préparation.
  5. Versez doucement l’huile en petit filet en tournant régulièrement le bol jusqu’à ce que l’aïoli prenne.
  6. Rectifiez l’assaisonnement.

    Comment ne pas rater son aïoli ? Retrouve mes astuces pour ne pas rater ton aïoli dans la recette « Rouille de seiche à la sétoise et son aïoli »

Bon’ap !


#1JOUR1RECETTE confinement saison 1 (20 mars-10 mai 2020)

Retrouve mes 55 recettes du confinement act.01 #1JOUR1RECETTE ci-dessous et l’ensemble de toutes les recettes dans la catégorie RECETTE du blog. Bonne dégustation !

JOUR 56 : 11 mai, jour de déconfinement ! Les recette vont continuer mais s’espacer un peu… à suivre
JOUR 55 : >Beignets de la plage, aussi bons que Loulou<
JOUR 54 : >Pesto alla genovese ou pesto rosso ?<
JOUR 53 : >Encornets farcis comme à Sète<
JOUR 52 : >Brandade de morue, avec ou sans pomme-de-terre ?<
JOUR 51 : >Mango Sticky Rice, le meilleur dessert thaï<
JOUR 50 : >La Focaccia, la fougasse italienne gorgée de soleil<
JOUR 49 : >La Tielle, spécialité de la ville de Sète<
JOUR 48 : > La Caponata, un classique sicilien <
JOUR 47 : >Gardiane de taureau<
JOUR 46 : >Tian de légumes 20au chorizo<
JOUR 45 : >Mousse au chocolat, pour un moment tout doux<
JOUR 44 : >Bœuf Loc Lac, un classique viet avec une French Touch<
JOUR 43 : >Rouille de seiche à la sétoise et son aïoli<
JOUR 42 : >Flammekueche, plus difficile à dire qu’à dévorer !<
JOUR 41 :>Le Bibimbap au bœuf, plat traditionnel coréen<
JOUR 40 : >Tapenade, anchoïade, rillettes, les tartinables indispensables pour les apéros<
JOUR 39 : >Mon cœur fait boom pour le BoBun<
JOUR 38 : >La Pissaladière, la pizza niçoise<
JOUR 37 : >Tarte moelleuse au chocolat pour les nuls<
JOUR 36 : >Petit voyage en Grèce avec la Moussaka<
JOUR 35 : >Le Poulet croustillant de Carla<
JOUR 34 : >Say my NEM, Say my NEM ♬<
JOUR 33 : >Les Huîtres chaudes : Rockfeller, camembert, beurre d’ail, gratinées<
JOUR 32 : >Bánh Mì, saveurs viet à la baguette ! <
JOUR 31 : >Les cannelloni de la mama<
JOUR 30 : >Rouille provençale<
JOUR 29 :> Rouleaux de Printemps, 12 cm de bonheur<
JOUR 28 : >Bánh Bao, la petite brioche vapeur viet qu’on adore<
JOUR 27 : >Pad Thaï, le plat traditionnel imposé par le pouvoir<
JOUR 26 : > Falafels, boulettes magiques faciles<
JOUR 25 :>Sushi cake et sushis express au bac à glaçons<
JOUR 24 : >Chili sin carne, en 5 minutes et à moins de 1€ <
JOUR 23 : >La macaronade sétoise<
JOUR 22 : >Pas de crème dans la carbo, stupido!<
JOUR 21 :>Bataille de Zézettes à Sète<
JOUR 20 : >Le Tigre qui pleure de Fabrice Mignot<
JOUR 19 : >Départ pour la Thaïlande avec un Green Curry<
JOUR 18 : >Tout le monde aime les Cheese Naans ! <
JOUR 17 : >Dahl de lentilles corail, épinard et curry coco<
JOUR 16 : >« Arrête de faire de la Chakchouka ! » <
JOUR 15 : >Houmous, indice glycémique bas, sauveur de mes apéros <
JOUR 14 : >Gratin de blettes au parmesan et à la noix de muscade, pas bête!<
JOUR 13 : >Croquetas de jamón comme à Barcelone<
JOUR 12 : >Croquants aux amandes<
JOUR 11 : >SalmOrejO, un souvenir Olé Olé d’Andalousie<
JOUR 10 : >Risotto, mio amore<
JOUR 09 : >La Blanquette de Veau, mon plat doudou<
JOUR 08 : >Les Oreillettes de papi Jack<
JOUR 07 : >  La Piperade de tata du Boucau<
JOUR 06 : >Rougail Saucisse 974 des copines<
JOUR 05 : >Les Bricks aux restes de maman<
JOUR 04 : >Les Petits Farcis de mamie<

Note : Si tu as des recettes à me proposer, à me faire tester, n’hésites pas à me le mettre en commentaire.

Author

Blogueuse de Montpellier, Je teste pour toi ! HAPPY BLOG ♥ avec des vrais morceaux d'humain dedans

2 Comments

Write A Comment

Oh oui ! Epingle moi !